Quantcast
Mercredi 27 octobre 2010 3 27 /10 /Oct /2010 19:19

00-2010-last 3064

 

Grinderman, méconnu du minuscule "grand" public.

Chic.

Parce qu'un concert comme celui du 26 octobre, first concert ever de Grinderman à Paris, ça se mérite, ça se garde aussi. Inside.

 

 

grinderman3presseparisoctobre2010-1.jpg

D.R.

 

 

 

Nick Cave, at his darkest.

Warren Ellis, at his wildest.

Martin Casey & Jim Sclavunos, at their deepest.

!

!

!!

 

Grinderman. Mélange explosif. "Love bomb". "Mickey mouse and the goodbye man". "Heathen child".

Grinderman. Humour noir. "Palaces of Montezuma".

Grinderman. Ballades extatiques. "What I know". "Man on the moon".

 

Et puis, le temps arrêté. Pas une envolée mystique, mieux, beaucoup mieux, loin, beaucoup plus loin encore.

"Grinderman". Dernier titre de ce concert-là, lumière rouge, reverentia.

"I'm the Grinderman

 In the silver rain

 In the pale moonlight..."


 

00-2010-last 3054

 

Café de la musique, 26 X 2010, Grinderman, live.

& everybody around : still alive.

 

 

Par ANNE DENIAU aka ANN RAY - Publié dans : Music - 0 Comments - Write a comment
Retour à l'accueil
Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés