Life is a joke. Une plaisanterie. Peut-être. Je parlais tout récemment des anges... J'ai un carton, plusieurs, beaucoup de cartons dans cette pièce qui se nomme "bureau" et que je nomme "refuge", "grotte", ou "laboratoire". C'est ici, c'est vrai, que...

Je traquais les traces de solitude aujourd'hui. Parce qu'il m'a fallu toutes ces années - stupid girl - pour réaliser ce que je prétends ne pas savoir, pour comprendre profondément, viscéralement la solitude, la grande solitude, celle dont parle Rilke....

Une émission de radio dont je garde un souvenir enchanteur. Un homme qui pratiquait à talent égal l'art de la conversation, l'empathie et la curiosité réelle. Il accompagnait, il enveloppait. Il avait terminé par cette phrase : "Vous avez prononcé sept...

All quotes from "Bright lights, big city" by Jay McInerney. • " From out of the blue, it’s green for go, I’m in the pink… Kissing a philosopher really colors the way you think." Jamie, in "What a perfect feeling" chapter. "Inside I’m a mess, I’m higher...

2009 • in between • 2010 film • pixel • film something • nothing • anything not so far away • close • so close with • without • without I remember once a friend asking if I could hear the sound of the mirror. I thought I should let you have a glance in...

Make a guess... The beginning, or the end ? Maybe everything can pe picturized as an endless stream of cycles, an unquenchable thirst of beginnings. Until the end. Two human beings. Surely too stylish to be shipwrecked, nor even nightwalkers. If they...

Artiste. Instant. Spécial. S comme Spécial. S comme Solitude. "Une seule chose est nécessaire: la solitude. La grande solitude intérieure. Aller en soi-même, et ne rencontrer durant des heures personne, c'est à cela qu'il faut parvenir. Etre seul, comme...

Suzanne Vega. Je connais peu de portraits qui m'attirent, infiniment. Celui-ci en fait partie. Je m'y plonge, je m'y perds, je m'y retrouve. Impossible de connaître le nom du photographe... ?!? Anyway. Reverentia. La plus belle lumière, HMI. La matière...

She was elegant and one of a kind. Only her made me complete. Her name was Audrey but the first time we met she said "Just call me Zoé". She said there could be only one "Audrey", and she never had breakfast at Tiffany's. And we laughed and she remained...

Feeling Home. I. Looking under the table. Slightly more complicated. Tied, untied. H like Home, H like Hidden under a table. Feeling Home. II, III & IV. Making a note of that : everywhere I feel Home, there is a window somewhere. Hidden somewhere. Very...

The clock is ticking. The world is turning. The clock keeps ticking. The world keeps turning. All the clocks keep ticking. I suppose that's what the clocks are made for. Ticking. • •

Grinderman, méconnu du minuscule "grand" public. Chic. Parce qu'un concert comme celui du 26 octobre, first concert ever de Grinderman à Paris, ça se mérite, ça se garde aussi. Inside. D.R. Nick Cave, at his darkest. Warren Ellis, at his wildest. Martin...

No matter what you think, how you feel, where you go, who you meet, when it happens. Some things. You can never get enough. No matter how many times it may occur in a lifetime. It still works. Clouds. Words. Music. Truth. Lights. White pages. Serendipity....

- How many petals in a rose ? - How many keys in a Remington ? - How many feathers in an angel's wing ? - How many birds in a sky ? - How many questions left ? - ... - Maybe white roses are made for winter times. - Or for winter birds. - Or for angels....

No comment. 9 X 2010. • "Le Jeune Homme et La Mort" de Roland Petit. Palais Garnier. 7 & 9 octobre 2010.

Alessandro Baricco est Italien. Paul Auster est américain. Haruki Murakami est Japonais. On ne pourrait imaginer trois écritures plus éloignées. Et pourtant. Ces trois auteurs suscitent également un état de perpétuel questionnement, des sentiments infinis...

Samples. Flesh tones. Flesh. Reading these words endlessly. Flesh. Thoughts. Flesh, body & soul. She said : "You're an angel". Am I ? If only... Then I could fly tomorrow. Wish me something. Anything. Since just like that it came back. Yesterday. That...

© Anne Deniau, 2010 De temps en temps. Pas souvent, c’est vrai, mais de temps en temps. On me dit la chose suivante : « Ah oui, vous êtes une grande fan de Nicolas Le Riche ! » Rien n’est plus faux. Je ne suis pas fan de Nicolas. D’ailleurs je ne suis...

Ce que j'ai vu n'est pas ce que tu verras. Peu importe. Ne réfléchissons pas. Trace les lignes de ton regard, regarde, & passe. Une fois, infiniment. • • Soirée Roland Petit, Opéra de paris, 2010. Par ordre d'apparition : Nicolas Le Riche, Eleonora Abbagnato,...

"Still life" Ne pas traduire par "nature morte". Préférer "vie immobile". Partir dans le désert. Un appel. Photographier. Filmer. Le vide, l'immobile et le silence. Parce qu'il y a toujours une forme de vie, un souffle, un murmure. Des fragments. Parce...

I was in London last Monday. For tomorrows. I was in London last Monday. Projects. Making. Future. You see ? I will be in London next Monday. For yesterdays. I will be in London next Monday. Echoes. Being. Past. You know... Last Monday was full of thoughts....

Peut-être. Parfois, ça dépend des fois. Rendez-vous ou meetings. Vraies conversations ou discours affligeants. Êtres rares ou personnes ordinaires. La tête dans les étoiles ou les jambes coupées. Alors peut-être. Je dis peut-être... : Oublier la poésie,...

Je l'attendais. Nous étions nombreux à l'attendre. Les autres, je l'ignore, mais en ce qui me concerne je sais que ça fait des années que j'attends ce moment. Lui. Elles. Je l'attendais, comme pour un rendez-vous. Quand on sait, en son for intérieur,...

Outside, daylight. On the terrasse of Tate Modern. 2010. 2 women. Haven't met for 10 years. 1 real conversation. Serendipity : Coincidence. Chance. Luck. Hazard. Random. Estimated time : 1 hour. Actual time : 3 and a half hours. Facts. Life. Love. Death....

<< < 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 > >>